Nakano Broadway, centre commercial pour otaku

Je ne sais plus comment je suis tombé sur un article qui parlait de ce centre commercial, ce matin. Mais comme c’est à seulement 3,5km de chez nous et qu’on n’avait rien de prévu, on a décidé d’aller y jeter un coup d’oeil cet après-midi. L’article parlait d’un concentré d’Akihabara, dans un seul grand bâtiment.

Et ben c’est tout à fait ça. En plus vintage. Contrairement à Akihabara, on n’y trouve en effet pas les énormes magasins d’électronique/jeux/jouets/électroménager Bic Camera, Yodobash, Labi etc.

Nakano Broadway contient uniquement de petites boutiques, la plupart appartenant au groupe Mandarake, plus ou moins spécialisées. Un bon paquet d’entre elles vendent des figurines de mangas ou dessins animés (beaucoup de One Piece, Dragon Ball, Sailor Moon…), neuves ou d’occasion (sachant que plus c’est vieux plus c’est cher, bien sûr). D’autres sont spécialisées dans les jeux vidéo d’occasion, de la NES à la PS4 (là encore, quand on voit le prix de certaines cartouches NES ou vieux Game & Watch, on se dit qu’on aurait mieux fait de les laisser sous cellophane il y a 30 ans).

Mais au delà de ces classiques, on trouve aussi des magasins encore plus ciblés : un ne vend que des petites voitures ; un fait dans le vieux train électrique ; un autre est spécialisé sur le merchandising film/musique/séries US… Besoin d’un masque de catcheur ? Il y en a, c’est bon. Magasins de montres ? Check. Boutique spécialisées hentai ? Check. Revendeur de pseudo surplus militaire plus ou moins customisé ? Check. Vieux bouquins qui ne sont pas des mangas ? Check. Et bien entendu, une ou deux salles d’arcade avec des jeux vidéo et des machines à jetons diverses, et quelques cafés.

Et encore, une bonne partie des boutiques qui peuplent les quatre étages du centre commercial étaient fermées – 2 janvier oblige.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.