Vous reprendrez bien quelques cerisiers en fleurs, le long de la rivière Kanda à Tokyo ?

A l’heure qu’il est, vous avez sans doute déjà eu votre dose de photos de sakura édition 2019, d’autant plus que cette année, la floraison maximale est déjà atteinte à Tokyo en cette fin mars (en moyenne sur les décennies passées, c’était le 7 avril, merci le changement climatique qui fout le bordel partout).

Mais nous aussi, on a des photos, alors voilà, on vous remet une dose. Ces photos ont été prises ce week-end (le dimanche 24 mars), le long de la rivière Kanda, près de l’université de Waseda et de l’hôtel Chinsanzo, à Tokyo (voir l’emplacement sur Google Maps). Contrairement à la rivière Meguro ultra-fréquentée en cette saison de floraison, ce lieu n’est pas particulièrement connu, et pourtant tout aussi sympathique pour observer les cerisiers en fleur dont les branches descendent vers la rivière. Le cheminement le long de la rivière est piétonnier, et il est possible de pique-niquer dans le petit parc Edogawa, plus connu (par moi) comme “le parc aux toboggans bleus”, parce que devinez quoi, on y trouve deux toboggans bleus.

Juste à côté du parc Edogawa (qui n’est en soi pas particulièrement intéressant, sauf si vous aimez les toboggans bleus – c’est juste un jardin public), vous pourrez également profiter de votre passage dans le coin pour visiter deux très jolis jardins japonais : celui de l’hôtel Chinsanzo, ouvert au public et qui abrite 2 ou 3 restaurants, et celui de Shin-Edogawa au charmant style traditionnel (et avec sa maison de thé). Bientôt un article sur ces deux parcs, abonnez vous, suivez Tanoshi Tokyo sur Facebook, ou revenez tous les jours pour vérifier si c’est en ligne.

Ceci étant dit, place aux…

…Photos des cerisiers en fleurs de la rivière Kanda, près d’Edogawa

Tiens, d’ailleurs, une précision : je n’ai pas modifié les couleurs sur ces photos. Les couleurs des fleurs, plus blanches que roses, sont leurs vraies couleurs. Il y a bien quelques arbres à fleurs plus roses (comme la dernière photo, tout en bas, prise dans le parc de l’hôtel Chinsanzo), mais ce sont généralement des prunus et non des cerisiers, et ils sont beaucoup moins répandus. Je précise parce qu’il circule des tonnes d’images exagérément roses, qui sont très probablement truquées pour la plupart d’entre elles. #instantdenonce

Vous en voulez d’autres ? Vous pouvez toujours revoir nos photos de 2017 et 2018. Ou revenir dans environ un an, autour de fin mars 2020.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.