Urbex : une petite expo photo à Tokyo

Trouvée un peu par hasard sur Tokyo Cheapo ou Timeout Tokyo (je ne sais plus) un jour où on ne savait pas quoi faire, l’exposition Changing Ruins hébergée par une petite galerie (Todays Gallery Studio) dissimulée au 4ème étage d’un obscur immeuble d’habitation du quartier Asakusabashi à Tokyo mettait en avant, pendant tout le mois de mars 2019, quelques spécialistes de l’urbex – principalement au Japon.

Le Japon a ceci de fascinant qu’à côté de son image de pays ultra-moderne et ultra-propre, il abrite aussi (et de plus en plus) des lieux délabrés, vestiges d’une richesse passée. La crise économique qui a frappé le pays dans les années 90, à laquelle s’ajoute aujourd’hui le problème de diminution de la population dans tous les territoires sauf les grands pôles urbains (Tokyo, Osaka, Nagoya – et encore…), fait que des bâtiments, des quartiers, des zones industrielles, des parcs d’attractions se sont retrouvés désertés. Des lieux parfois vidés du jour au lendemain, que les photographes explorateurs urbains retrouvent des années plus tard, envahis par la poussière et la végétation, mais dans lesquels on devine encore les dernières scènes de vie humaine.

L’exposition Changing Ruins sera à Nagoya du 5 au 21 avril 2019, et à Hiroshima du 17 mai au 2 juin 2019.

Quelques photos des photos (oui, c’est comme du cannibalisme)

Les artistes exposés

Quelques photos des artistes exposés

View this post on Instagram

staircase

A post shared by toshibo (@104b0) on

View this post on Instagram

Lost arcade 📺

A post shared by SHIKI (´ー`)ノ (@shikibrand_) on

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.