Découvrir Tokyo grâce au geocaching!

Qu’est ce que le geocaching? La semaine dernière je n’en avais encore jamais entendu parler alors que ce système existe déjà depuis de nombreuses années. Ce jeu, relativement connu, est une course d’orientation/chasse aux trésors assistée par GPS (votre smartphone par exemple). Pour y jouer, il vous suffit de télécharger l’appli Geocaching (gratuite).

Le principe est extrêmement simple, mais vraiment amusant avec ou sans les enfants. Sur l’appli, on cherche le quartier, la ville ou un endroit qui nous intéresse et on regarde s’il existe des caches. Puis, on clique sur la cache que l’on souhaite découvrir. Le GPS nous indique sa localisation et il suffit de s’y rendre. Lorsque l’on est proche, l’appli sonne. Ensuite, il faut s’armer de patience et chercher, chercher et chercher encore mais dans la discrétion. Pourquoi? Parce que les non initiés peuvent ne pas comprendre ce que l’on cherche et trouver notre comportement vraiment étrange. Lorsque c’est difficile, il y a parfois quelques cheat code, d’autres fois non.

Quel intérêt pour découvrir Tokyo?

Les caches sont situées dans des lieux d’intérêt historique ou culturel. A chaque cache est associé un petit message d’explication du lieux.

La liste des geocaches près de notre domicile, les smileys jaunes lorsque vous avez trouvé une geocache, en bleu lorsque vous n’avez pas trouvé! En vert celles qui sont gratuites. Les autres nécessitent de s’abonner à l’appli.

Nous avons pris nos vélos, et avons commencé par la cache la plus proche de chez nous. Malheureusement nous ne l’avons pas trouvée. Au départ, c’est difficile, car on ne sait pas vraiment à quoi ressemble une géocache. Mais, motivés par ne pas rentrer bredouilles, nous sommes allés plus loin dans notre quête, un peu comme Sacha et ses Pokemon! Et la troisième fut la bonne. Située dans le très vieux et magnifique quartier de Zoshigaya, que nous n’avions pas encore visité, j’ai trouvé cette géocache!

Quelques lieux de cache

Nous avons trouvé 10 géocaches sur une quinzaine en une après midi. Certainement parce que nous étions à vélo, la quête a été relativement rapide. Les enfants n’ont pas râlé et nous n’avons pas vu le temps passer.

Mais à quoi ressemble une géocache?

Il y a différentes tailles et formes. Sur l’application, pour chaque géocache, on nous indique sa taille et la difficulté pour la trouver. La plupart sont de petites boites aimantées, mais celle là par exemple était une pochette fine aimantée de la taille d’une carte. A l’intérieur de la géocache se trouve un registre à signer et les informations pour celui qui la trouverait par hasard. Comme vous pouvez voir sur la photo, nous n’étions pas les premiers à trouver le trésor. Parfois, dans certaines caches, il peut y avoir des petits objets à échanger. Nous avons inséré une carte pokémon dans celle-ci. Serez-vous les premiers à la trouver?

Et il y en a beaucoup?

Voici à peu près ce que l’on trouve à Tokyo. Alors, avouez que ça donne envie de toutes les attraper! Il parait même qu’il y en a une en haut du Mont Fuji …

 

 

Informations:

App: https://www.geocaching.com

Nous vous conseillons de faire la chasse en vélo pour aller plus vite!

Certaines caches sont sur les quais de métro, évitez celles-ci, car vous devrez payer un ticket d’entrée au quai pour y accéder. Certaines sont dans des lieux fermés au public à certaines heures, lisez-bien les informations avant de vous y rendre.

Cet article n’est pas sponsorisé. Merci à nos amis parisiens pour nous avoir fait découvrir cette app, qui va nous accompagner souvent, et permet de sortir les enfants lorsqu’ils ne sont pas motivés!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.