Aller au cinéma au Japon (quand on ne parle pas japonais)

Le cinéma coûte cher au Japon, et les films étrangers y sortent souvent avec plusieurs mois de retard (à quelques exceptions près, comme Star Wars), mais ce n’est pas une raison pour s’en priver complètement quand on vit sur place. Alors, comment ça marche ? Est-ce qu’on peut aller voir des films au cinéma à Tokyo même quand on ne parle pas japonais ? Petit guide non exhaustif, basé sur les cinémas Toho, que je trouve très gaijin-friendly. Il existe trois cinémas Toho à Tokyo ; ils se trouvent à Shinjuku, Roppongi et Shibuya. De nouvelles salles sont prévues dans les trois prochaines années à Ueno, Ikebukuro, Nihonbashi et Hibiya.

La barrière de la langue ?

Première information importante : à l’exception des films pour enfants (comme certains dessins animés Disney), les films étrangers sont projetés dans les cinémas japonais en version originale, avec simplement des sous-titres japonais. Si vous comprenez à peu près l’anglais, vous pourrez donc profiter de l’ensemble des films américains sans difficultés. Sur le site des cinémas Toho, la langue audio est indiquée à côté du titre du film (dans l’exemple ci-dessous : Ready Player One et Pacific Rim Uprising en anglais, Detective Conan 2018 en japonais).

Le problème qui se pose en revanche est celui des films japonais : ils ne sont jamais projetés avec un doublage en anglais, et ils sont très rarement projetés avec des sous-titres en anglais.

En deux ans, le seul film japonais que j’ai vu au programme du Toho Shinjuku avec sous-titrage en anglais est Kimi No Na Wa (Your Name), environ 6 mois après sa sortie initiale dans les cinémas japonais ; il s’agissait du plus gros succès de l’année 2016, ce qui explique sans doute qu’un effort ait été fait pour proposer cette VOST). Par conséquent, et paradoxalement puisque résidant au Japon, il faudra attendre plusieurs mois avant de pouvoir profiter des films Ghibli (par exemple), en achetant le DVD/Blu-Ray en import depuis la France…

Le deuxième obstacle linguistique potentiel est celui du processus de réservation. Heureusement, les cinémas Toho ont pensé aux étrangers, et leur site internet (sur lequel on peut réserver des places) est traduit en anglais. Aucun problème donc pour s’en sortir même sans maîtriser le moindre kanji ni même kana.

Alors, comment réserver ?

1. Aller sur le site du cinéma Toho : Shibuya, Shinjuku, Roppongi

2. Descendre en bas de la page d’accueil, jusqu’à la partie qui affiche les dates et les films. Par défaut, les séances du jour s’affichent.

3. Cliquer sur la séance souhaitée. Les icônes indiquent la capacité restante de la salle : rond bleu = aucun problème ; triangle rouge = il ne reste plus beaucoup de place.

4. Le processus de réservation commence. Par défaut, la page s’affiche en japonais. Cliquer sur « Display English » pour changer la langue (la traduction n’est pas parfaite mais permet de s’y retrouver). La première étape est le choix des sièges. Il suffit de cliquer sur le plan. Les places signalées par les fauteuils dorées sont les places de luxe (fauteuils plus confortables, meilleure vue sur l’écran…), et coûtent donc plus cher.

5. Valider, puis choisir le type de ticket (autrement dit le tarif) pour chaque place. Voir le détail dans la partie suivante. Le tarif normal est le premier dans le menu (一般).

6. Descendre sur la page, ouvrir le panneau « For non-CineMileage member » (sauf si vous avez une carte CineMileage, auquel cas vous n’êtes pas en train de lire cet article puisque vous êtes déjà expert), puis choisir « Purchase without signing in ».

7. Saisir vos noms et prénoms (pas besoin de les saisir en kana, contrairement à d’autres sites japonais). Évitez tous les caractères étranges (accents, espaces dans le nom, etc.) pour limiter les risques de rejet. Indiquer votre numéro de téléphone (obligatoire, mais je ne sais pas à quoi ça sert, je n’ai jamais reçu quoi que ce soit par SMS) et votre adresse email (obligatoire ; vous y recevrez le mail de confirmation contenant le code pour le retrait des billets sur place).

8. Choisir votre méthode de paiement. Il y a de bonnes chances que ce soit la carte de crédit. A l’écran suivant, saisir les informations de votre carte. Un dernier écran de vérification s’affiche avec la séance, les places et tarifs choisis. Valider. Il n’y a plus qu’à retirer vos tickets aux bornes « Internet Ticket » qui se trouvent à l’entrée du cinéma, en saisissant votre numéro de réservation à 4 chiffres (reçu par mail) et votre numéro de téléphone.

Combien ça coûte ?

Les tarifs dépendent des cinémas, bien sûr. Voici les tarifs actuels dans les cinémas Toho :

  • 一般 (tarif normal) : 1,800円
  • 大・専 (étudiant) : 1,500円
  • 高校生 (lycéen) : 1,000円
  • 中・小 (collégien / écolier) : 1,000円
  • 幼児(3才~)(enfant à partir de 3 ans) : 1,000円
  • シニア(60才以上)(plus de 60 ans) : 1,100円
  • 夫婦50割引(ご夫婦どちらか50才以上)(couple marié, un conjoint a plus de 50 ans) : 1,100円
  • 障がい者割引(付添い1名まで)(handicapé) : 1,000円

Surcoûts pour options ; tarifs réduits :

  • Des surcoûts s’appliquent automatiquement pour les séances en 3D ou IMAX.
  • Dans tous les cinémas de Tokyo, des tarifs réduits (1100 yen) sont proposés le premier jour de chaque mois. Chercher 毎月1日 ou ファーストデイ dans la liste des tarifs.
  • Ladies’ Day : tarif réduit (1000 à 1100 yen) pour les femmes le mercredi, dans la plupart des cinémas. Chercher 水曜女性 ou レディースデイ dans la liste des tarifs.
  • Cinema Day : date propre à chaque cinéma. Pour Toho, c’est le 14 de chaque mois (date de fondation de la chaîne), avec des tickets proposés à 1000 yen. Chercher シネマデイ dans la liste des tarifs.

En prime : quelques photos du cinéma Toho Shinjuku

Voilà, bon film dans un cinéma japonais !

Laisser un commentaire