Sugamo, le Harajuku des mémés

Sugamo (巣鴨)… Nous y fumes attirés le week-end dernier pour un concert de Boin Jovi, un cover-band de Bon Jovi composé à 80% de femmes. Le concert terminé (vers 16h…), nous nous sommes aventurés dans la fameuse rue piétonne Jizō-dōri, connue pour ses boutiques pour personnes âgées.

Si vous cherchez un article que plus personne n’utilise de nos jours, que vous aimez les émissions de l’après-midi sur France Télévisions, que vous avez besoin d’un joli petit fauteuil en rotin ou d’une nouvelle canne, vous trouverez à coup sûr votre bonheur à Sugamo, également connu comme le Harajuku des mémés.

Phénomène étonnant (entre autres) : on trouve à Sugamo plusieurs boutiques qui vendent exclusivement des culottes rouges (et autres articles de lingerie – 100% rouge). Selon la légende, porter une culotte rouge permet en effet de régénérer la santé (oui, comme un artefact de jeu vidéo, sauf que c’est une culotte rouge pour mémé).

Comment se rendre à Sugamo ? Attention c’est très compliqué :

  • Prenez la ligne JR Yamanote
  • Descendez à Sugamo
  • Voilà.

Accessoirement, vous pouvez y aller en tram – à bord de la dernière ligne de tramway de Tokyo, la Toden Arakawa Line. En immersion parmi les mémés.

Bonus : un vieux tramway

Laisser un commentaire