Un week-end à Karuizawa

Pour fouler les montagnes enneigées l’hiver ou se rafraîchir l’été, une des destinations les plus proches depuis Tokyo se nomme Karuizawa.

Karuizawa est une petite station montagnarde, dans la prefecture de Nagano, à l’entrée des Alpes Japonaises. Elle est située dans la plaine d’un volcan encore actif, le mont Aso, ce qui en fait aussi une station thermale où les onsens sont réputés pour la qualité de leur eau.

On y accède en Shinkansen, par la ligne Hokuriku valable avec le JR pass. Depuis la gare d’Ueno, le trajet dure juste une heure et la gare se situe presque au pied des pistes.  Il est possible d’y aller à la journée.

La station est réputée depuis le début du 20ème siècle où de nombreux expatriés possèdent une maison de vacances. John Lennon en possédait aussi une et y passait une partie de ses étés lorsqu’il était marié avec Yoko Ono. Karuizawa est aux Alpes Japonaises ce que Courchevel est aux Alpes françaises. Même si on est à la montagne, n’espérez pas voir des chalets, la région ne porte le nom d’Alpes Japonaises qu’à cause de la hauteur de ses sommets mais elle n’y ressemble en aucun autre point.

La ville appartient désormais partiellement à la compagnie Prince Hotel qui détient la gare, les nombreux centres commerciaux, les hôtels et pistes de ski. Après un rapide coup d’œil sur les tarifs exorbitants des hôtels Prince et comme notre budget est loin d’être celui de John Lennon, mais que nous avions envie de respirer l’air frais des montagne, nous avons choisi de loger dans un hôtel situé en périphérie de la ville.

Premier jour: Visite du centre historique de la ville et petite randonnée dans la montagne

Comme nous étions arrivés en fin de matinée, nous avons décidé d’abord d’aller visiter le centre ville historique appelé « Kyu Karuizawa« . Première déception, en hiver le centre ville est inanimé. La plupart des boutiques sont fermées et n’ouvrent qu’à la haute saison, c’est à dire l’été.  Nous en avons profité pour chercher une randonnée à faire dans la neige. A l’extrémité de la rue de Kyu Karuizawa, il y a un chemin de randonnée qui monte, en longeant des habitations de vacances , jusqu’à un petit village situé sur le Mont Atago Le chemin est agréable et les voitures peu fréquentes. Nous avons pu profiter de l’air frais et vivifiant: un vrai dépaysement alors que nous avions quitté Tokyo quelques heures plus tôt.

Sur notre chemin, se trouvait un petit temple, 古峰神社, ou Furumine shrine qui signifie « le temple du vieux sommet ». on y trouve un vieeux cèdre japonais que les couples viennent prier avant leur mariage.

Après cette dépaysante balade, nous sommes allés au onsen. Le seul qui accepte les tatouages à Karuizawa se trouve être le complexe Hoshinoya dans la deuxième partie de la ville. Nous avons pris le bue pour y arriver. Le complexe est très luxueux et entouré de boutiques et restaurant. Le cadre est vraiment très agréable et invite à la détente. Je suis la seule femme de la famille, donc je suis allée seule dans le bain des femmes. Le bain est intérieur et extérieur. Le vestiaire est très propre et l’ensemble est moderne. Petite anecdote, dans le bain extérieur, une vieille femme japonaise, allongée sur un rocher chantait des chansons traditionnelles. Un petit moment hors du temps.

Pour clôturer cette première journée bien remplie, nous avons dîner dans un des restaurants du complexe. Un restaurant de soba, simple mais délicieux: Kawakamian.

Deuxième jour: Ski à Karuizawa Resort

Ça faisait 20 ans que nous n’étions pas montés sur des skis. Nous avons quand même voulu tenter l’expérience. Les prix sont comparables à ceux de la France, c’est à dire, selon mon avis, trop chers pour une journée de loisirs (comptez 5000 yens pour la location des skis et la même chose pour le forfait, par personne). Le domaine skiable est plutôt petit mais agréable pour le week-end. Nous n’avons pas fait la queue plus de 10 minutes. Je ne suis pas une experte de la qualité de la neige, donc je ne donnerais pas mon avis.

 

Après une demi-journée à skier, nous avons décider de profiter du centre commercial outlet en se débarrassant des enfants occupés tester les nouveautés Légo. Enfin, on a fini la journée dans le booling du centre commercial.

3ème jour: le parc Onioshidashi

Si nous devions ne retenir qu’un seul endroit à Karuizawa, ce serait ce parc. Situé en contrebas du volcan Asama, il était recouvert de neige lorsque nous l’avons visité sous un soleil radieux. Ce paysage lunaire, que nous n’avions jamais vu nulle part ailleurs, les temples et autels qui ponctuent le chemin ainsi que les volutes de fumées qui s’échappent du volcan nous ont laissé un souvenir impérissable. A noter que nous y sommes allés en bus depuis la gare de Karuizawa.

A la sortie du parc se trouve une petite de souvenir avec un poele (assez rare pour être mentionné) où nous avons fait cuire des pop cons en attendant le prochain bus.

 

Si vous souhaitez découvrir Karuizawa depuis votre téléviseur, sachez que la série Netflix Terasse House s’y déroule actuellement.

 

 

Laisser un commentaire