Metal au Club Aim Ebisu pour Hina Matsuri

Hier, c’était Hina Matsuri, la « fête des poupées », jour consacré aux petites filles. En conséquence, le Club Aim, micro salle de concert située au deuxième sous-sol d’un bâtiment du quartier d’Ebisu, accueillait quatre groupes de metal.

Telecide, un groupe exclusivement féminin équipé de deux chanteuses dont une à l’impressionnante voix gutturale totalement en décalage avec son look de jeune fille, Erebos, un groupe de death metal trop bruyant pour être honnête équipé de deux guitaristes dont un avec des mignonnes peintures de guerre sur le visage, Tribal Scream of Phoenix, un autre groupe un peu trop bruyant mais équipé d’une batteuse toute de rose vêtue au jeu surpuissant, et enfin Spandixxx, bouquet final de la soirée, groupe de glam hair metal maquillé aux mélodies et paroles à la Steel Panther (avec une touche japonaise).

 

Laisser un commentaire