Kagoshima, lantern festival et Okonomiyaki!

Deuxième étape de notre séjour à Kuyshu, Kagoshima est la plus grande ville du sud de l’île.

Elle a la particularité d’être située dans une caldeira (fossé d’effondrement d’un volcan) et en bordure de l’océan. Pour cette raison, on pourrait penser à tord que c’est une ville balnéaire. C’est uniquement une des nombreuses villes portuaires du Japon. Elle accueille, en effet, de nombreux ferry qui partent en provenance des îles du sud de Kuyshu. La ville n’est pas particulièrement jolie, on a même parfois l’impression que le temps s’est arreté dans les années 80, mais il existe cependant quelques lieux à visiter.

Le parc de Shiroyama

Nous avions du temps devant nous à Kagoshima, donc nous avons décidé de visiter ce parc situé sur les hauteurs de la ville.

On peut accéder au Parc soit le bas et on peut monter jusqu’à l’observation en empruntant un chemin tortueux, ou alors par le bus. En haut du parc on peut enfin profiter de la vue sur la ville et sur le volcan voisin « Sakurajima », un des rares volcans actifs du Japon! En dehors de ce point de vue, le parc ne présente pas d’autres attractions, si ce n’est son aspect rafraîchissant en plein été.

Le front de mer: Dolphin port

Il n’y a pas de plage à Kagoshima , mais un grand port aménagé pour accueillir des touristes. On y trouve un centre commercial et un aquarium. Il est même possible d’apercevoir des dauphins nager dans la baie.

Les matsuris du mois de juillet: Rokugatsudo

L’origine du festival est une légende. Lorsque Mitsuhisa Shimazu le 2ème seigneur du domaine Satsuma (anciennement Kagoshima) reconstruisit  la salle Kannon-do du temple Shishoin, il fit installer des lanternes le long de la rue menant au temple pour l’illuminer. Les fidèles l’imitèrent en offrant des lanternes au temple. Depuis, illuminer les temples avec des lanternes et devenu une tradition.

Si vous passez par Kyushu au mois de juillet, je vous conseille de vous arreter à Kagoshima pour assister à ce festival. Chaque week-end de juillet, il prend place dans les arcades de Kagoshima jusqu’au temple Terukuni. Dans le jardin de ce temple, des centaines de lanternes décorées par les enfants des écoles de Kagoshima sont accrochées pour perpétuer la légende de Rokogastudo. Ces lanternes sont allumées dès la nuit tombée. Beaucoup de jeunes et de couples sont habillés en Yukatas. L’ambiance y est beaucoup plus décontractée qu’à Tokyo et nous étions parmis les très rares « Gaijins » à assister au festival.

On peut consulter la liste des festivals de Kagoshima ici.

 

On peut consulter la liste des festivals de Kagoshima ici.

 

Les promenades dans les rues de Kagoshima

Kagoshima possède de nombreuses statues que l’on peut essayer de trouver au fil des rues et des promenades. On a particulièrement apprécié la promenade le long de la rivière Kotsuki, rafraîchissante en fin de soirée.

La spécialité culinaire de Kagoshima:

La spécialité du coin ce sont les Okonomiyaki, des galettes recouvertes de toutes sortes d’ingrédients, bien grasses, et arrosées généreusement de sauce soja et de mayonnaise tout ça préparées sur un grill appelé « teppanyaki ». Il existe beaucoup de restaurants, je ne saurais vous en conseiller un car j’ai mangé aux stands de Matsuri! La recette filmée c’est par ici.

Okonomiyaki en cours de préparation: c’est encore léger à cette étape!

Le volcan Sakurajima:

Il est possible d’aller visiter la partie basse du volcan Sakurajima dans la baie de Kagoshima, il en est d’ailleurs la principale attraction touristique. J’écrirai prochainement un article entièrement dédié à ce Volcan.

 

La carte des principaux points d’interets de Kagoshima:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.