Du rose et des sakuras …

Les cerisiers en fleur, ou Sakura, sont un événement ici. Vu de la France, c’est difficile d’imaginer à quel point les cerisiers en fleur sont partout ici. On guette l’arrivée des fleurs comme celle du soleil en Bretagne. Dès leur floraison des groupes de japonais s’installent en dessous pour pique niquer: on dit ici faire O’hanami. Ils installent leurs bâches en plastique, retirent leurs chaussures et s’attablent à même le sol pour boire et manger toute l’après midi à l’ombre des cerisiers en fleur. Cette année, il n’y a eu quelques jours où nous avons pu profiter des cerisiers en fleurs, deux semaines en tout. Un seul week-end où il a fait vraiment beau.

Tout a commencé il y a deux semaines à Tokyo, où quelques rares fleurs éclosaient et avec elles, des dizaines de personnes qui dégainaient leur appareil photo!

 

Ensuite, le week-end dernier sommes allés  au parc Showa Kinen. Nous n’avons pas vraiment pu profiter des fleurs pas encore ouvertes, mais de l’ambiance du Hanami avec une amie japonaise et son fils.

On remarque tout de suite la grande maîtrise de mon amie Sawako pour réaliser les bentos! Merci sawako!

Ce parc est payant, mais très grand. On a fait un pique nique géant avec des centaines, voir des milliers, de japonais sortis pour l’occasion.

Un autre endroit très connu pour admirer les cerisiers en fleur est le long de la rivière Meguro à partir de la station Naka-Meguro. Attention cependant, agoraphobe s’abstenir! Vous avez peur de vous perdre, pas de problèmes, des dizaines de benevoles et de policiers sont là pour vous guider!

Et pour en profiter jusqu’au bout, hier, nous avons fait du vélo dans le cimetière Aoyama dont l’allée principale. Vous pourriez penser que c’est glauque de se promener dans un cimetière. Ça c’est votre raisonnement d’occidental. Ici les cimetières sont ouverts sur la ville et plutôt paisibles, mais triste, jamais.

Enfin, ce matin, nous avons bravé la pluie pour courir sous les derniers Sakuras fleuris, la pluie ayant raison des derniers pétales, le long de la rivière Kanda qui passe au pied de notre immeuble.

Bye bye Sakuras, mata rainen!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.