Suite et fin des vacances à Okinawa

 

Après avoir ramassé tous les coquillages d’Ishigaki et ses petites îles, nous avons repris l’avion direction Naha (ville préfecture de la grande île d’Okinawa). Au passage, l’avion de la compagnie Japan Air Line était décoré aux couleurs d’Okinawa:

L'avion JAL

 

Nous avions réservé un appartement près de la rue principale de Naha, Kokusai Dori. Naha est une grande ville, au bord de la mer, mais finalement, à part sa rue principale et son château, il n’y a pas vraiment d’activités. Les plages sont trop loin pour y aller à pied. L’appartement loué était tellement petit, que je ne m’y voyais pas rester 3 jours.

 

 

Après avoir passé une après midi à visiter la ville et sa rue principale et à acheter les fameux verres d’Okinawa, sur un coup de tête, nous avons décidé de partir le lendemain pour visiter l’aquarium d’Okinawa. Le deuxième plus grand aquarium au monde, selon certaines sources… Il est situé à plus de deux heures en bus (il n’y pas de train) de Naha, dans la ville balnéaire et touristique de Motubo.

Nous avons donc réservé un hôtel à la dernière minute, qui se trouvait plutôt être un hôtel de luxe, mais encore une fois à cette saison, déserté par les touristes. Les prix était relativement faible comparé aux prestations proposées.

L’aquarium fait partie d’un complexe construit lors d’une exposition internationale sur la mer en 1975:  On y trouve aussi des parcs floraux ainsi qu’une sorte d’éco-musée reconstituant un village passé d’Okinawa. Nous avons visité l’aquarium (2 heures maximum), noir de monde (comme beaucoup d’attractions ici), puis nous avons flâné dans le parc, où, à contrario, aucun visiteur ne s’attarde… Pas le temps sans doute (cf une visite, une boutique, un resto et on repart). Personnellement, j’ai préféré le parc à l’aquarium, même si le ballet des requins dans le bassin gigantesque est à couper le souffle. Dans le parc, Egi-Kun a pu jouer de la guitare traditionnelle avec un jeune japonais et nous avons découvert des passages secrets et des portes cachées loin du tumulte de l’aquarium. C’est d’ailleurs dommage qu’un parc aussi magnifique n’attire pas les visiteurs…

Après avoir passé plusieurs heures dans le parc, nous avons regagné l’hôtel, avec un passage obligatoire à la piscine (froide et déserte). Voici la vue de notre chambre, c’est plutôt agréable:

 

Après une nuit plutôt reposante, on s’est débarrassé des gnomes a laissé les garçons jouer dans un parc de jeux acrobatiques en filet et gratuit. Ce qui les a bien occupé toute la matinée.

On a ensuite passé l’après midi sur la plage, tellement dépaysante, mais interdite à la baignade (pour cause de filets à méduses absents), tout en s’amusant à regarder les touristes japonais aller et venir se prendre en photo devant l’océan pacifique.

Nous sommes revenus ensuite à Naha, pour reprendre l’avion le lendemain et retourner à notre vie citadine!

On a demandé aux enfants ce qu’ils ont préféré du séjour:

Egi-kun a préféré l’aquarium, Uly-kun le mini appartement … Moi j’ai préféré la tranquilité d’Ishigaki et Ste-san Iriomoté. C’est sûr avec des vacances comme ça, nous reviendrons!

Laisser un commentaire