Au fait, on ne vous a pas parlé d’Ikéa au Japon…

Bon ben Ikéa au Japon c’est comme Ikéa en France, avec les quelques différences suivantes.

Si tu perds ton portefeuille…

… quelqu’un le retrouve et tu peux le récupérer à l’accueil du magasin, avec l’intégralité de son contenu.

Au rayon étagères…

… on te montre comment ranger ta collection géante de mangas.

ikea-tokyo-bay-2

Au rayon ustensiles de cuisine…

… on trouve des baguettes. Mais comme il fallait quand même un nom suédois bizarre pour cet article japonais, on les appelle des Tallsopp.

ikea-tokyo-bay-7

Les meubles ont toujours des noms étranges…

… mais avec des étiquettes encore plus incompréhensibles.

Le service de livraison à domicile est vraiment top…

… on peut se faire livrer tout ce qu’on achète. Si ce sont de gros meubles, on paie un forfait (on peut prendre une option pour le montage des meubles par Ikéa) ; si ce sont de petits objets, on paie un prix fixe pour un carton (différentes tailles disponibles), le but du jeu est alors d’en mettre le maximum dans le moins de volume.

Mais à part ça…

… c’est tout pareil qu’en France, de l’entrée avec son escalier roulant qui mène au parcours fléché, jusqu’à la sortie et ses immenses entrepôts en libre-service.

Comments

  1. La Chianteuse says:

    Je profite de ce dernier post pour vous faire un petit coucou depuis la MAN !!! ^^
    Je suis contente de voir que tout se passe bien pour vous 4 ici.
    J’informe Sté-san (heu…je sais plus si c’est ça…) que son remplaçant vient d’être nommé et il s’agit du chéri de ma « chef » Marie-Neige qui attendait de la rejoindre depuis plus de 2 ans !
    Sinon côté ‘sic, SwitchOff garde le cap et Gilles se débrouille super bien.
    BIG KISS ! \m/

Laisser un commentaire