On oublie souvent que Tokyo est au bord de la mer

Samedi, 10h du matin, il fait chaud. Très chaud en cette semaine de rentrée. On décide d’aller se rafraîchir au bord de la mer. La plage de Tokyo, c’est Kamakura. Nous y étions déjà allés en 2012, lors de notre dernier séjour. Il pleuvait. La plage ne m’avait pas vraiment emballée. Mais la ville n’est pas loin et a le mérite d’avoir d’autres atouts à visiter (comme son très célèbre Bouddha en bronze).

On part vers 11h. Il faut environ une heure de transport pour y aller, le tarif n’est pas si cher, un peu plus de 900 yens par adulte (soit moins de 9 euros) et la moitié moins par enfant. Après un changement à la gare de Shinagawa, nous prenons la ligne Yokosuga.

kamakura-2

En ce samedi de canicule, la ligne n’est pas bondée (si on déclenchait un plan canicule à chaque fois que la température ne descend pas en dessous de 20°C au Japon, on passerait l’été en alerte rouge).

Une partie des gens descend à Yokohama, finalement, peu descendent à Kamakura. Ceux qui le font n’ont pas l’air d’avoir pris leur tenue de plage. Etrange. Peut être est-il un peu tôt pour aller à la plage. Il est plus de midi lorsqu’on arrive, on décide donc d’aller manger avant la plage. On s’arrete dans un restaurant Hawaien (la plage = thème hawaii ici) Kua Aïna , parce qu’ils font des burgers végétariens (mais pas que). Les burgers sont très bons, les frites servies bouillantes, comme dans tous les restaurants ici, et leurs cocktails originaux.

img_20160910_132155

On sort ensuite vers la plage. Sur le chemin, on trouve des affiches du comportement à adopter : il ne faut pas exhiber ses tatouages? Comment vais-je faire?

kamakura-4

Pour nous qui sommes habitués aux plages bondées l’été, c’est presque le désert. Quelques familles ou couples (beaucoup de touristes européens) se prélassent sur le sable, il y a des surfers dans l’eau, mais quasiment personne ne se baigne. Même pas peur, on décide d’aller prendre le température de l’eau (j’ai pas mis mon maillot pour rien!): elle est super bonne. Si je peux comparer, elle est aussi chaude que l’été en Espagne. J’ai pu entrer et nager sans problèmes. Il y a cependant beaucoup d’algues (des laminaires pour être plus précise), mais on a passé un agréable moment. Les enfants sont restés au moins une heure, voire plus dans l’eau. Personne n’est venu me signaler que je devais cacher mon tatouage, les enfants ont aussi joué au ballon sans problème.

On a pu tranquillement se reposer et recharger les batteries après cette semaine de rentrée.

Le soleil se couchant ici vers 18h, nous avons regardé le couché de soleil, puis nous sommes rentrés par le train du retour, toujours aussi peu rempli. Bref, on y retournera!

 

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.